Fabrication additive arc-fil (WAAM)

La fabrication additive arc-fil (WAAM) permet de fabriquer des pièces métalliques à partir de fils de soudage à l'aide d'un robot de soudage standard. WAAM peut être utilisé pour produire des pièces uniques, des petites séries ou des prototypes, avec une géométrie complexe (interne) ou des produits composés de plusieurs matériaux.

WAAM est une forme spéciale de fabrication additive, qui utilise un arc de soudage électrique comme source de chaleur et un fil métallique comme apport de matériau. La pièce souhaitée est "imprimée" en empilant des cordons de soudure les uns sur les autres. C'est une forme d'impression 3D pour des pièces métalliques qui a pris de plus en plus d'importance les dernières années.

La technologie présente de nombreux avantages; un robot de soudage standard avec fil de soudage peut être utilisé. En principe, la technologie WAAM peut donc être utilisée par toute entreprise disposant d'un robot de soudage industriel. Cela ouvre de nombreuses possibilités aux entreprises qui utilisent déjà cette technologie de soudage. Tous les matériaux pouvant être soudés avec MIG / MAG peuvent être produits de cette manière.

Cette technologie est une alternative intéressante au fraisage CNC, à la coulée ou à l'usinage par étincelage. Là où les techniques d'usinage des métaux conventionnelles ont leurs limites, l'impression de métal WAAM 3D offre des possibilités de conception presque illimitées.

L'IBS soutient les entreprises qui souhaitent prendre des mesures pour la fabrication additive de métaux WAAM; des études de faisabilité à l'intégration de la technologie dans votre environnement de production. Grâce à notre expertise des techniques de soudage et à la combinaison de la recherche académique et des connaissances en industrialisation, nous pouvons aider les entreprises dans ce domaine.

 

 

Projects de recherche

Les projets ci-dessous s'inscrivent dans la stratégie de recherche à long terme du Centre de Recherche de l'IBS dans le domaine de la fabrication additive WAAM et ont donc pu compter sur un large intérêt industriel.